3 professionnels vous envoient un devis pour la livraison de béton par toupie

La chape de mortier est une couche qui permet d'égaliser une dalle de béton et de préparer la pose d'un carrelage ou d'un stratifié.

Une chape n'est pas une dalle

Une dalle est un élément de la structure tandis qu'une chape égalise cette dalle. Il y a donc une différence d'épaisseur — celle de la dalle est plus de 10cm et celle de la chape est autour de 5cm — et de matériau — la dalle est en béton (ciment+sable+gravier) et la chape est en mortier (ciment+sable). De façon générale, la chape prépare le sol à recevoir un revêtement comme le carrelage.

Différents types de chape

Les chapes se différencient par leur composition et aussi par leur pose.

Les différentes compositions de chapes

Chape traditionnelle La chape traditionnelle ou du carreleur est considérée comme une chape sèche. Son dosage est à 300 kg/m³. Que le dosage est plus faible, on dit que la chape est maigre. Elle nécessite moins de temps de séchage que la chape liquide et elle est donc adaptée pour la pose rapide de carrelage ou de stratifié.
Chape liquide La chape liquide, aussi connue comme chape fluide ou mince, est idéale pour les travaux intérieurs, car elle se coule plus rapide et elle est autonivelante. Elle enrobe bien les canalisations et est donc adaptée aux planchers chauffants. Toutefois, elle est très sensible à l'humidité.
Chape liquide ciment À cette chape on ajoute un adjuvant spécial qui lui permet d'être autonivelante. La chape liquide de ciment demande une armature ou l'ajout de fibre et a besoin de joints de fractionnement. Toutefois, sa densité est beaucoup grande que celle avec de l'anhydrite.
Chape liquide anhydrite L'anhydrite est un liant composé de sulfate de calcium. De façon générale, ce type de chape n'a pas besoin d'armature ou de fibre. Sa réactivité est plus grande que pour la chape liquide de ciment.

Les différentes poses de chapes

Chape adhérente La chape adhérente est posée directement sur le béton, qu'il soit encore humide ou sec.
Chape flottante La chape flottante est désolidarisée du béton par une fine couche d'isolation. Il permet d'apporter une isolation thermique et acoustique supplémentaire à la pièce.

La pose d'une chape de mortier adhérente

Les outils

  • Mortier (prêt à l'emploi ou les composants)
  • Bétonnière
  • Niveau à bulle ou à laser
  • Taloche
  • Râteau
  • Seaux
  • Brouette
  • Crayon

La préparation

Assurez-vous que votre chantier soit accessible et que vos outils soient préparés. Aussi, soyez accompagné avant de commencer: vous travaillerez plus vite, et plus serez plus motivés!

À l'endroit où vous voulez une chape, indiquez les repères du niveau supérieur de votre chape. N'oubliez pas d'inclure dans cette mesure l'épaisseur de l'isolation, si c'est le cas, et tenez compte de l'espace entre la chape et vos portes.

Si votre chape est flottante, fixez la bande de désolidarisation et le film de polyante.

Enfin, calculez la quantité nécessaire de mortier. Mélangez les constituants secs dans la bétonnière et ajoutez l'eau. Lorsque le mélange est homogène, vous êtes prêts à couler votre chape.

La mise en oeuvre

Débutez en humidifiant votre sol. Ensuite, aux deux coins opposés à l'accès de la pièce, déposez du mortier et talochez-le à la hauteur souhaitée. Rajoutez du mortier de telle sorte qu'il se crée un contour de plus en plus large; vous faites les cueillies. Vérifiez la planéité de votre surface en vous alignant sur le trait de niveau. Lorsque vos cueillies ont une largeur d’une trentaine de cm, versez le mortier au centre et tirez avec une règle ou un morceau de bois en vous appuyant sur vos cueillies. Il est conseillé de mettre un peu plus de mortier que la hauteur prévue et de tirer le mortier excédentaire. Lissez au fur et à mesure d'un mouvement rotatif avec la taloche.

Le sèchage

Il faut compter entre 5 et 7 jours pour que votre mortier soit bien sec. Par temps chaud, n'hésitez pas à recouvrir votre sol pour éviter qu'il ne se sèche trop vite et provoque des fissures.

Le prix d'une chape de mortier

Si vous faites vous-même votre chape, le seul achat important est le mortier. À titre d'exemple, un sac de 35kg de mortier prêt-à-l'emploi coûte de 5 à 10 euros. Il faut calculer qu'une chape de 1 m² pour une hauteur de 3 cm nécessite 46,5 kg de mortier prêt à l'emploi. À ceci, il faudra compter la location ou l'achat d'une bétonnière, si vous en sentez le besoin.

Si vous faites faire votre chape, il faut compter environ 30 euros le mètre carré pour la main-d'oeuvre et les matériaux inclus. Certains carreleurs offrent parmi leurs services la pose de la chape, ce qui pourrait vous faire économiser quelques euros.

Plus d'infos sur les chapes sur guidebéton :

Remplissez le formulaire suivant en 2 minutes et obtenez vos devis gratuits

Votre numéro de téléphone nous permet de vous rappeler pour préciser votre demande.

Respect de la vie privée